image1.jpeg

BI

 IN ENGLISH

Gabi Hartmann is a singer, songwriter and guitarist from Paris, France, whose influences range from Jazz, to French music and Brazilian and African music. She studied Philosophy and Politics in Paris and then moved to Rio de Janeiro where she fell in love with Brazilian music, learned to speak Portuguese fluently and performed in local bars. After two years there she moved to London to study ethnomusicology, leading her on musical journeys in South Africa, Guinea and Portugal. After returning to Paris to study jazz, meanwhile teaching philosophy classes, Gabi became a member of many international music groups, including Triozelas and Orchestra Ewa. She met the producer and songwriter Jesse Harris in New York in 2018 while she was recording in New York on the album by Portuguese/Brazilian collective, Rua das Pretas. She is at work recording her first solo project between New York, Rio and Paris with Jesse Harris, featuring her original material, as well as new French versions of his songs. Her first single is out since the 31st of May 2019. 

Gabi Hartmann est une chanteuse, auteure-compositrice et guitariste dont les influences vont du jazz à la chanson en passant par la musique brésilienne. À 18 ans, elle se forme d’abord en philosophie et à Sciences Po Paris, puis décide de poursuivre des études d’ethnomusicologie à Londres après une année d’échange à Rio de Janeiro où elle tombe amoureuse de la musique brésilienne.

Son goût pour ‘les musiques du monde’ et les voyages l’amène à vivre dans de nombreux pays comme l’Afrique du Sud, le Brésil mais aussi la Guinée, le Portugal et plus récemment les États-Unis (New-York). Gabi parle couramment le portugais et l’anglais et aime chanter dans ces deux langues, mais explore également le chant dans d’autres langues (l’arabe, le créole de la réunion, l’espagnol).

Elle a été membre de nombreux projets à Paris comme le trio féminin de musique brésilienne Triozelas avec qui elle a sorti un EP en septembre 2018, ou encore le groupe de musiciens franco-soudanais Ghandi et le Lamma Orchestra rencontré au travers du collectif, qui accueille les artistes migrants à Paris, Ateliers des Artistes en Exil. Depuis 2016, elle s’est aussi produite dans la capitale avec son groupe afro-jazz l’Orchestre Ewa, constituant un répertoire de musiques traditionnelles africaines et brésiliennes réarrangées et de compositions personnelles. Plus récemment, elle est apparue comme chanteuse et co-compositrice sur le dernier album du collectif brésilien et portugais Rua das Pretas produit par le compositeur Pierre Aderne avec qui elle a enregistré à New York en décembre 2017. Elle y fait la rencontre du producteur et compositeur new-yorkais Jesse Harris, connu pour avoir composé des chansons pour Norah Jones, Madeleine Peyroux ou encore Melody Gardot. Elle a commencé l’enregistrement de son premier projet d’album en collaboration avec Jesse Harris entre Rio et New York. Son premier single ‘Always Seem To Get Things Wrong’ est sorti le 31 mai 2019.

 

Depuis Février 2019, Gabi continue de travailler sur des compositions originales en collaborations avec Jesse Harris mais aussi avec d’autres compositeurs.

EN FRANCAIS